Terralaboris asbl

Cumul


Documents joints :

Trib. trav.


  • A supposer que l’on puisse considérer que le texte de l’article 9, § 3, de la C.C.T. n° 109 n’exclut pas le cumul entre l’indemnité pour licenciement manifestement déraisonnable et l’indemnité pour licenciement discriminatoire due sur la base de la loi du 10 mai 2007, il n’en demeure pas moins que, en toute hypothèse, l’arrêt de la Cour de cassation du 20 février 2012 ne permettrait pas d’avaliser cette thèse dans la mesure où l’une et l’autre de ces deux indemnités ont une cause (l’(il)légitimité du/des motif(s) ayant présidé au licenciement) et un objet (sanctionner la faute de l’employeur qui a licencié un travailleur pour un motif illégitime) identiques. Le travailleur dispose donc d’une option entre les deux indemnités, et non d’une possibilité de cumuler les deux.
    L’indemnité pour licenciement manifestement déraisonnable ne peut davantage être cumulée avec l’indemnité due pour non-respect par l’employeur de ses obligations en cas de transfert conventionnel d’entreprise au sens de la C.C.T. n° 32bis, cette indemnité étant une indemnité due « à l’occasion de la fin du contrat de travail », dont le cumul est prohibé par l’article 9, § 3, précité.


Accueil du site  |  Contact  |  © 2007-2010 Terra Laboris asbl  |  Webdesign : michelthome.com | isi.be