Terralaboris asbl

Recrutement et sélection


C. trav.


Documents joints :

C. trav.


  • (Décision commentée)
    Lorsque, dans le contexte d’une négociation visant à débaucher un travailleur, le futur employeur promet sans ambiguïté et sans réserve un avantage « dès sa mise en œuvre » au sein de l’entreprise, le futur employé est fondé à penser que cette mise en œuvre se fera dans un avenir proche et qu’il ne s’agit pas d’une vaine promesse. Il peut légitimement penser que son futur employeur n’a pas pris cet engagement à la légère, mais en raison de tractations en cours et suffisamment avancées pour que leur aboutissement soit proche.
    Lorsqu’il s’avère à l’usage que l’engagement n’est pas tenu et que le travailleur ne bénéficiera pas de l’avantage mis en exergue lors des négociations pré-contractuelles, ce manque à gagner peut constituer un dommage dans son chef, la circonstance qu’il n’ait pas veillé à s’assurer de la rétroactivité de la future assurance-groupe à son endroit étant indifférente.

  • Clause de priorité aux travailleurs licenciés d’une entreprise faillie dont les activités sont relancées - exclusion arbitraire de certains travailleurs au dernier stade de la procédure de recrutement - dommage certain et significatif évalué ex aequo et bono

  • Non-signalement de l’existence de poursuites pénales lors de l’engagement (question non posée) ni lors de l’exécution


Accueil du site  |  Contact  |  © 2007-2010 Terra Laboris asbl  |  Webdesign : michelthome.com | isi.be